Fonds du Souvenir Nouvelles

89e anniversaire du Champ d'honneur national

LPF

En 2019 nous marquons le 89e anniversaire de l'inauguration du Champ d'honneur national, qui fut inauguré le 21 septembre 1930 lors d'une cérémonie de consécration effectuée par le Mgr E.A. Deschamps, évêque auxiliaire de Montréal. read more...

Qui est cette soldate?


Au moment du déferlement de la nouvelle bannière du Fonds du Souvenir plusieurs seront curieux de savoir l’identité de la soldate agenouillée sur la photo. Il s’agit de Cplc Jenny Labrador – voici ce qu’elle nous a raconté concernant ce moment éloquent capté par le photographe avec tant de sensibilité : plus...

 


Initiative autochtone en Alberta

l'Initiative autochtone en Alberta

Les danseurs en performance lors de l'assemblée générale annuelle de l'Association nationale des centres d'amitié à Lethbridge, Alberta le 18 juillet dernier. plus...

 

 


Au secours des Vétérans sans-abris


Le Fonds du Souvenir est fier d’être partenaire de la Mission Old Brewery dans leur initiative de rejoindre les Vétérans. l’Honorable Lawrence MacAulay, Ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, a annoncé 3$ millions de nouveaux fonds au bénéfice des Vétérans. plus...

Journée internationale de la femme

Military Womens Day

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, Le Fonds du Souvenir rend hommage aux femmes pionnières du Service féminin de l'Armée canadienne.. plus...

L'Institut de l'histoire militaire de la Pologne

Polish Military Historical Institute

Le Fonds du Souvenir été honorés de recevoir une délégation de l'Institut de l'histoire militaire de la Pologne et accompagnée du consul général de la République de la Pologne à Montréal, Monsieur Dariusz Wisniewski. La délégation s'est rendue au Champ d'honneur national pour marquer le 50e anniversaire de la mort du général Kazimierz Sosnkowski
plus...

 

 

 

 

 

Corriger 'une erreur de longue date': Les sépultures non-marquées recoivent des pierres tombales

Unmarked Veterans graves get headstones


« Pour moi, il est vraiment important de faire revivre les noms de ces garçons – et de ces filles – pour que leurs histoires puissent continuer à vivre. » - Bobbi Foulds, Première Vice-Présidente de la filiale 51 LRC et membre du Fonds du Souvenir, Alberta.

Il y a à peu près un an, Bobbi Foulds, Première Vice-Présidente de la Filiale 51 de la Légion royale canadienne et membre active du Fonds du Souvenir en Alberta, a remarqué plusieurs tombes non marquées au cimetière Glenwood à Edson, en Alberta. Cela a déclenché une "chasse au trésor" pour découvrir les noms et les identités des anciens combattants qui y sont enterrés, parmi lesquels figure Mary Connie Simister, infirmière auxiliaire des forces armées britanniques.

À ce jour, treize nouvelles pierres tombales ont été installées sur des sites de sépulture auparavant non marqués et neuf autres sont en route, grâce au Programme de sépultures non-marquées du Fonds du Souvenir.

Le Lcol Hans Brink (retraité), président de la branche albertaine du Fonds du Souvenir a déclaré: «Il s'agit d'un événement significative puisque l'on ne trouve généralement pas autant (de sépultures non-marquées de Vétérans) au même endroit».

Une cérémonie commémorative a eu lieu samedi le 17 août dernier au cimetière Glenwood. Plusieurs dignitaires étaient présents, dont le député Jim Eglinski, le conseiller du comté de Yellowhead, Wade Williams, des représentants des filiales locales de la Légion royale canadienne et des représentants militaires, ainsi que des Vétérans, des veuves et veufs, et des membres de la famille et du grand public.

Vous pouvez visionner le clip de CTV ici. Si vous êtes au courant de l'existence de sépultures non marquées, veuillez contacter nos conseillers pour entamer le processus de marquage des tombes.

Félicitations à Bobbi Foulds et à la filiale albertaine du Fonds du Souvenir pour une mission accomplie d'apporter dignité et reconnaissance à ces anciens hommes et femmes militaires, qu'ils reposent en paix.


Bobbi Foulds et le clairon Ryan Wensing lors d'une cérémonie soulignant le marquage de 13 sépultures de Vétérans au cimetière Glenwood à Edson, AB.
Photo credit: Connor Linchet for / pour Last Post Fund | Fonds du Souvenir


Le Vétéran Inuit Eddy Weetaltuk commémoré grâce au Fonds du Souvenir


Une pierre tombale a été livrée à Umiujaq par avion le 12 juillet dernier et positionnée sur le tombeau d'Eddy Weetaltuk en attendant une installation permanente.

Le long voyage pour commémorer le service militaire d'Eddy Weetaltuk arrive à sa fin.

Weetaltuk est décédé chez lui au Nunavik en 2005, âgé de 73 ans. Il a été enterré dans le cimetière de sa communauté natale à Umiujaq, sur la côte de Hudson. Ce n'est qu'en 2018 qu'Alan Patterson, lui-même ancien combattant des FAC et policier à la retraite d'Umiujaq, a écrit au bureau du Premier ministre pour demander une pierre tombale militaire à Eddy Weetaltuk. Cette demande a finalement été transmise au Fonds du Souvenir à l’automne 2018.

Les recherches ont commencé et tout a été mis en branle pour fournir un marqueur militaire à Eddy Weetaltuk en commémoration de ses 15 années de service militaire, notamment en tant qu’opérateur de mortier dans la Guerre de Corée.

Plus tôt ce mois-ci, une pierre tombale militaire a été livré à Umiujaq, où il a été déposé sur la tombe d'Eddy Weetaltuk par le prêtre local, Charlie Tooktoo.

Dans un tournant dramatique, l’avion qui transportait les installateurs n'a pas été en mesure d'atterrir en raison de mauvaises conditions météorologiques et ils ont été forcés de retourner à Montréal; cependant, un nouvel équipage doit arriver dans les prochaines semaines pour terminer l'installation sur une base en béton, en veillant à ce que le marqueur reste bien droit.

Le Fonds du Souvenir est fier d'avoir pu accompagner cette communauté dans sa quête d'une commémoration en l'honneur du service militaire d'Eddy Weetaltuk.

L'autobiographie d'Eddy Weetaltuk est une description passionante de son expérience en tant qu'Inuit, en tant que soldat et en tant qu'aventurier. Initialement rédigé en 1974, le manuscrit a été révisé avec l’aide de Thibault Martin et publié en 2005 sous le titre E9-422 : Un Inuit, de la toundra à la Guerre de Corée. Il est disponible à la maison d'édition Carnets Nord et sur amazon.ca.

 


Commémorations du mois de juin au Fonds du Souvenir


L'Honorable J. Michel Doyon Lieutenant-gouverneur du Québec passe en inspection la garde d'honneur accompagné par
le Sergent d'armes Anthony Bruce et Le Président national du Fonds du Souvenir Lieutenant-colonel Raymond Mikkola, CD (retraité)
au Champ d'honneur national à Pointe-Claire, Québec: PHOTO: Mikae-Wood Mentor Last Post Fund | Fonds du Souvenir

« Il ne faut pas laisser l’ignorance occulter le souvenir. »

C’est avec ces mots que l’honorable J. Michel Doyon, Lieutenant-gouverneur du Québec, a ouvert son discours au Champ d’honneur national à l’occasion de la cérémonie annuelle de commémoration qui a eu lieu le dimanche 2 juin dernier au Champ d’honneur national à Pointe-Claire, Québec. Il poursuiva, « Nous avons l’immense privilège de vivre en toute liberté. Nous avons alors le devoir de ne jamais oublier. »
Sous un ciel pluvieux et sombre, les conviés ont été accueillis et invités à se recueillir par le Président du Fonds du Souvenir, Lcol (retraité) Ray Mikkola. La cérémonie de commémoration s’est déroulée selon la tradition protocolaire sous la direction habile du Président du Québec, Michel Crowe.

Ainsi, les prières des représentants de trois professions de foi (juive, protestante et catholique) ont suivi les discours, et ensuite le clairon a interprété solennellement la Dernière sonnerie, symbolisant la mort du soldat.

Marquant d’abord un deux minutes de silence, la 3e Batterie d’artillerie de campagne de Montréal a donné deux coups de canon suite auxquels le cornemusier a interprété l’Élégie. Le clarion a ensuite interprété le Réveil, symbolisant la résurrection de l'esprit des soldats morts à la guerre.

Lcol (retraité) Ray Mikkola a tenu à présenter ses remerciements à la chanteuse Jean Miso de la part du Fonds du Souvenir et lui a présenté un certificat d’appréciation pour son dévouement à la commémoration des Vétérans. Mme. Miso nous a choyés d’une interprétation d’une chanson d’hommage aux Vétérans qu’elle a elle-même composée. Son chant fut accompagné et augmenté par son interprétation en langage des signes.

Au moment de déposer les couronnes, nous avons été honorés par la présence de dignitaires et représentants des gouvernements du Canada, de la Pologne et des municipalités de Beaconsfield et de Kirkland ainsi que la Légion royale canadienne et des nombreux représentants de groupes militaires. Nous avons été particulièrement honorés par la présence parmi nous de deux Vétérans, notables pour leur service ainsi que pour leur âge avancé :

M. Władysław Rzewucki a survécu à la deportation en Sibérie de sa famille pour finalement rejoindre le Deuxième corps polonais et combattre aux côtés des forces alliées lors de la Bataille de Monte Cassino en Italie.

M. Harry Hurwitz a survécu au naufrage de son navire le N.C.S.M. Athabaskan G07 qui escorta plusieurs convois lors de la bataille de l’Atlantique. Âgé de 99 ans, il est le dernier survivant de ce navire encore parmi nous.

N’oublions jamais les sacrifices de ceux qui ont défendu, de ceux qui défendent notre pays. 

La cérémonie s'est conclue par l’interprétation par la musique militaire de God Save the Queen suivi de l’hyme national.

Cette cérémonie fut la culmination d’une fin de semaine de commémorations des Vétérans marquée par une cérémonie le samedi 1 juin au Quai de l’horloge à Montréal en souvenir des marins disparus ainsi qu’une brève cérémonie au cimetière du Mont-Royal dimanche matin. Nous rappelons à tous ceux qui voudraient marquer leur commémoration avec nous que ces cérémonies ont lieu annuellement pendant la première fin de semaine du juin, et sont ouvertes au public. 

 

L’Acte du Souvenir
Ils ne vieilliront pas comme nous,
qui leur avons survécu.
Ils ne connaîtront jamais l'outrage
ni le poids des années.
Quand viendra l'heure du crépuscule
et celle de l'aurore,
nous nous souviendrons d'eux.
Nous nous souviendrons d'eux.
- Extrait du poème For the Fallen - Laurence Binyon


38 ans à la recherche du Vétéran Algonquin Samuel Gagnon mènent à une sépulture digne

Indigenous Veterans


À l'occasion de la Journée nationale des peuples autochtones, le 21 juin, le Fonds du Souvenir souhaite partager l'histoire de la recherche du Vétéran algonquin Samuel C. Gagnon, connu sous le nom de Sam. Cette histoire nous a été présentée par Stephen McGregor, qui, grâce à son dévouement, à sa persévérance et à son travail acharné, a finalement réussi à commémorer dignement ce Vétéran avec l'aide du Fonds du Souvenir.


La recherche de Sam a commencé en 1977 après que Stephen eut lu un article dans l’Ottawa Citizen. Sam était un proche parent de Stephen du côté de son père. Quand Stephen demanda à son père s'il en savait plus sur Sam, il lui répondit que celui-ci était parti en Alberta après la guerre et qu'il n'avait plus jamais entendu parler de lui. Sa curiosité piquée par l'histoire de Sam, Stephen était déterminé à le retrouver. Sa recherche prendrait 38 ans.


Stephen commença par les annuaires téléphoniques des districts de l'Alberta ainsi que dans les derniers magazines de la Légion, où il vérifiant souvent le Last Post, mais sans succès. Vers 2003, il déplaça sa recherche sur l’Internet et recommença à rechercher activement Sam, cherchant à tous les deux samedis, parfois pendant huit heures de temps. Il n'a rien trouvé pendant 12 ans. Puis le jour du Souvenir 2015, après avoir travaillé à préparer sa maison pour la saison hivernale, Stephen se détendait quand une intuition lui dit qu'il allait enfin trouver Sam.

Stephen sentit que le moment était venu. « Quelque chose dans ma conscience m'a dit: vas-y! » 


Stephen a retrouvé la trace de Sam sur internet à trois heures du matin, le 12 novembre 2015 : « Sam Gagnon, Vétéran de la Grande Guerre, Algonquin, Alberta ».
Enfin, c’est une jeune femme de l’hôpital Barrhead, en Alberta, qui a pu retrouver le dossier de Sam à partir de la description fournie par Stephen: « Il avait un œil de verre et sa radiographie pulmonaire montrait de nombreux points de cicatrisation dans chaque côte de sa cage thoracique, qui n’auraient pu être causés que par un traumatisme violent et massif –  comme celui d'un obus d'artillerie allemand qui a explosé à ses pieds à Passchendaele en 1917. »


Sam Gagnon est décédé à l’hôpital Barrhead en mars 1965 et a été inhumé au cimetière Sainte-Anne de Barrhead, en Alberta. Il n'avait plus de pierre tombale, mais la sépulture y était toujours. Heureusement, Stephen a contacté le Fonds du Souvenir et nous avons pu fournir à Sam une pierre tombale militaire.

---

Avec la liste obtenue de l'historien amateur Yann Castelnot de plus de 18 000 Vétérans autochtones ayant servi dans les Forces armées canadiennes, le Fonds du Souvenir rendra hommage aux Vétérans autochtones dans le cadre de l'Initiative autochtone récemment lancée. Nous sommes heureux de travailler avec des chercheurs dévoués tels que Stephen McGregor, qui nous aidera à identifier les sépultures non marquées des Vétérans de sa communauté, Kitigan Zibi, au Québec.

PHOTO: courtesy of | courtoisie de Stephen McGregor

 

In Memoriam: Vétéran de la Deuxième Guerre mondiale Anthony Paskell Le Fonds du Souvenir reçoit un don généreux de tableaux

Anthony Paskell

 

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Anthony (Tony) Paskell a été télégraphiste dans la Marine royale brittanique, stationné à un camp à Deolali dans l'état de Maharashtra en Inde, et plus tard à Ceylon (Sri Lanka). Au retour à Cardiff après la guerre, il s’est inscrit au Collège de l’enseignement. Ayant commencé sa carrière d’enseignant au Royaume-Uni, il décida de partir pour le nord canadien, où il y avait une pénurie d’enseignants. Il puisa dans l’expérience qu’il acquit lors de son séjour parmi les peuples autochtones pour informer ses écrits dans différentes publications éducatives.

Pendant son temps dans le nord canadien, deux amis de renommé l’ont encouragé à s’essayer en peinture : il s’agit du célèbre peintre Anishanaabe Jackson Beardy et du cinématographe Robert Aller. Sa passion pour la peinture le poussa à devenir peintre à temps plein. De sa fermette dans l’est de l’Ontario, jusqu’aux montagnes du Méxique et plus loin encore, il traduira des scènes de la vie quotidienne en tableaux et ce en dépit d’un handicap visuel. Plus tard, il s’aventura dans le monde de l’art abstrait et semi-abstrait.

Le Fonds du Souvenir est l’heureux récipiendaire de trois tableaux de Tony Paskell, en reconnaissance de l’assistance funéraire que nous avons pu porter à sa famille au moment de son décès.

 

 


 

 

 

Ce tableau de Tony Paskell montrant une scène rurale est maintenant affiché au Bureau national du Fonds du Souvenir.

 

La Bataille de la crête de Vimy | Nous nous souviendrons


Avant l'aube le 9 avril, 1917 les Forces canadiennes commencèrent l’assaut de la crête de Vimy. C’était un dimanche de Pâques. Plus de 10 600 soldats canadiens sortiront blessés ou y laisseront leur vie, un lourd prix à payer pour la prise de cette position réputée imprenable. Avant eux, des assauts ont été tentés par les forces françaises et anglaises, laissant de lourdes pertes sur le champ de bataille.

Conscients de l’extrême difficulté de leur tâche, les Canadiens ont suivi un entraînement des plus rigoureux en préparation de l’assaut. Des exercices militaires de simulation d’attaque ont été minutieusement répétés et chronométrés, la hiérarchie de la ligne de commande fut établie pour tous les scénarios de bataille et on assigna des tâches spécifiques aux combattants tels que sapeur et lanceur de grenades. Pendant ces préparatifs, on creusa des kilomètres de tunnels sous les lignes ennemies, et des opérations d’attaques ciblées pour fins de reconnaissance et de déstabilisation de l’ennemi furent entreprises.

La semaine précédant l’attaque, les Canadiens bombardèrent impitoyablement les positions allemandes, affaiblissant et démoralisant les troupes ennemies. Le 9 avril à l’aube, ils déployèrent leur plan d’attaque à la lettre, des vagues d’assaut suivant le barrage d’artillerie lourde, avançant sans relâche et malgré l’horreur assourdissant de  l’artillerie et les cris des camarades blessés et mourants qui les entouraient. Plusieurs soldats des deux côtés furent enterrés sur place, avec des marqueurs provisoires.

Les forces canadiennes ont réussi ce que nul autre force Alliée avait réussi, et ce en dedans de seulement 4 jours. La bataille de Vimy fut un point tournant pour le Canada qui fut dès lors perçu comme un pays avec une identité qui lui est propre, et non plus un appendage à l’Empire britannique. Par ailleurs, le Canada fut l’un des signataires à part entière sur le traité de Versailles, qui mit fin à la guerre.

La coopération des quatre divisions canadiennes, le courage et la force légendaire de l’attaque de l’armée canadienne à Vimy contribuèrent à établir une nouvelle identité nationale pour le Canada. Comme l’écrit l’historien Jonathan Vance dans son livre Une Réévaluation canadienne :
« Une fois établi le lien entre la bataille et la résurrection du Christ, il ne restait plus qu’un petit pas à accomplir pour faire de Vimy l’événement fondateur de la naissance d’une nation… le Corps expéditionnaire canadien est devenu une métaphore de la nation elle‑même ».


Aujourd’hui un magnifique monument surplombe ce qui fut jadis le champ de bataille, les noms des 11 285 soldats « manquants, présumés morts » inscrits sur ses murs. Tout visiteur à Vimy se souviendra à tout jamais de l’héroïsme des Canadiens qui se sont battus pour assurer la paix dont nous continuons à bénéficier aujourd’hui. Nous leur sommes éternellement reconnaissants.

Qui est cette soldate?


Sapeur Jennifer Labrador, réserviste avec le Génie militaire canadien à Calgary, place un drapeau canadien sur la tombe d’un soldat du cimetière militaire de Calgary, photo de 2008. (Jeff McIntosh/Presse canadienne).

Au moment du déferlement de la nouvelle bannière du Fonds du Souvenir plusieurs seront curieux de savoir l’identité de la soldate agenouillée sur la photo. Il s’agit de Cplc Jenny Labrador – voici ce qu’elle nous a raconté concernant ce moment éloquent capté par le photographe avec tant de sensibilité :

Aujourd’hui, Cplc Jenny Labrador est une ingénieure de combat qualifiée; elle détient le grade de Caporal-chef et aspire à se qualifier Sergent. Cplc Labrador occupe le poste de superviseur des Ressources humaines au quartier-général du 39e Groupe-brigade du Canada à Vancouver en plus de contribuer des heures bénévolement en tant qu’Adjudante de troupe au sein du 39e Régiment du génie de combat à Vancouver-nord. En dehors de son service militaire, Jenny est une professionnelle des ressources humaines. En plus de ses engagements militaires et professionnels, elle pratique le chant, le piano et le sport au sein d’une ligue féminine compétitive de flag-football. Jenny est véritablement une femme à de multiples talents, en plus d’être un brillant modèle du soldat moderne de nos Forces armées canadiennes.

Le Fonds du Souvenir tient à remercier Cplc Jenny Labrador ainsi que le photographe Jeff McIntosh pour l’utilisation de son image. Cette image ornera notre bannière et nos kiosques, ces outils d’un soutien essentiel pour nos conseillers et représentants lors des différents événements où ils seront sur place afin de fournir des renseignements sur nos programmes et services. 

Statistiques récentes sur la diversité dans les Forces armées canadiennes


Major-général Edward Fitch (retraité) nommé Lieutenant-colonel honoraire du 4e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens


Le Fonds du Souvenir tient à offrir ses sincères félicitations au Major-général Edward Fitch (retraité) suite à sa nomination en tant que Lieutenant-colonel honoraire du 4e Groupe de patrouille des Rangers canadiens (4GPRC), une désignation bénévole importante.

Parmi les nombreux accomplissements qui ont démarqué sa carrière militaire, HLCol Fitch a contribué à l'expansion du 4e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens de la Colombie-Britannique à l'Alberta, à la Saskatchewan et au Manitoba, de la fin des années 1990 au début des années 2000, alors qu'il était commandant de la Zone de l'Ouest des Forces terrestres (maintenant la 3e Division canadienne). 

Les Rangers canadiens font partie de la Réserve des Forces armées canadiennes (FAC) et ils travaillent dans les régions éloignées, côtières et isolées du Canada. Ils assurent une vigilance dans les endroits éloignés qui sont sous leur garde et ils fournissent un soutien essentiel aux FAC lors des opérations de sécurité publique et nationale à l’intérieur du Canada. Leur devise est ‘Vigilans’ en lien avec ce rôle de vigilance. 

Le Fonds du Souvenir souhaite le meilleur au HLCol Fitch dans son nouveau rôle!

 

 

 


HLCol Edward Fitch (à gauche) coupe le gâteau avec le Commandant Lieutenant-colonel Russ Meades et Caporal Tammy Storseth du 4e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens lors du 77e anniversaire du Groupe le 3 mars 2019.

Journée internationale de la femme 2019

Military Womens Day
Crédit photo: Photo publicitaire d’une membre du Service féminin de l’Armée canadienne prise le 30 octobre, 1943. Dept. De la Défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada (photographe inconnu)

« De partir outre-mer était notre but ultime – se rapprocher de l’action… rien que l’idée de l’excitation et de l’aventure de tout ça. »

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, Le Fonds du Souvenir rend hommage aux femmes pionnières du Service féminin de l'Armée canadienne. Le Service féminin fut établi pendant la Seconde Guerre Mondiale en tant que branche non-combattante des Forces Armées canadiennes dans le but de renforcer la présence canadienne au front.

Le Service féminin de l’Armée canadienne s’inspirait d’organisations préexistantes non-officialisées telles que le Corps féminin des réserves volontaires, et représente la première intégration formelle des femmes dans les Forces Armées canadiennes.

Quoique la majorité des femmes qui rejoignaient le Service féminin fut assignée à des rôles plutôt traditionnels de l’époque – en tant que sténographes, commis, téléphonistes, cuisinières, etc. – d’autres eurent la possibilité de recevoir une formation dans des disciplines considérées « masculines », dont le chiffrement et le déchiffrement et l’entretien de véhicules. Pendant que les femmes assuraient ces postes de soutien essentiels, leurs homologues masculins furent « libérés » pour rejoindre l'effort de combat sur le front européen.

En août 1946, les autorités canadiennes ont dissous le Service féminin de l’Armée canadienne, ainsi que les branches féminines des Forces Marines et de l’Aviation, estimant que ces services n’étaient plus requis en temps de paix. Au cours de ses cinq années d’opération, 21 624 canadiennes ont servi au sein du Service féminin de l’Armée canadienne.

Ces pionnières ont ouvert la voie à l’intégration des femmes dans la Marine, l’Armée de terre, les unités affectées aux ambulances de campagne et la Force aérienne du Canada. Aujourd’hui, les canadiennes participent à de nombreuses opérations sur la scène internationale, notamment des opérations de maintien de la paix, de la stabilité ou de la sécurité, de même que des opérations d’aide humanitaire et d’imposition de la paix.

Globalement, les femmes du Service féminin de l’Armée canadienne ont participé au changement sociétal qui s’opérait, contribuant à établir l’image des femmes en dehors du foyer et en tant que participantes actives à la vie civique et militaire. 

Nous rappelons cette semaine notre devoir de reconnaissance envers les braves femmes du Service féminin de l’Armée canadienne pour leur service, leur patriotisme et leur rôle dans l’évolution des stéréotypes de genre.  

Lisez la dépêche du Musée canadien de la guerre, Le Service féminin de l’Armée canadienne, 1941-1946

Renseignements du Département de la Défense nationale sur le rôle moderne des femmes dans les Forces armées canadiennes



Fonds du Souvenir au Bal des Officiers de la garnison

Toronto Garrison Officers’ Ball
Le samedi dernier, 23 février Tara Muia et Kelly Martin étaient sur place pour représenter le Fonds du Souvenir lors du Bal des Officiers de la garnison au Centre Sheraton à Toronto. Un kiosque du Fonds du Souvenir était positionné de manière à informer les officiers et les invités des programmes du Fonds pendant que ceux-ci arrivaient pour le 5 à 7 précédant l’événement.

Plus de 800 invités étaient attendus de la Garnison de Toronto et d’ailleurs pour cet événement prestigieux, organisé cette année par le Régiment royal du Canada. L’invité d’honneur, Commandant de l’armée canadienne Lieutenant-général Jean-Marc Lanthier, accompagné de sa femme Pamela, s’est adressé aux invités avec une franchise rafraîchissante.

En lien avec le thème de la soirée “Jusqu’au retour des troupes” le dévouement de Mme. Lesley Barron-Kerr, petite-fille de Colin Barron VC fut souligné pour ses efforts mis à acquérir et à rapatrier au Canada la médaille de son grand-père. Colin Barron fut l’un des neuf soldats canadiens décorés de la Croix de Victoria pour actes d’héroïsme lors de la bataille de Passchendaele (Première Guerre mondiale). C’est lors d’une vente aux enchères que le musée canadien de la guerre a pu racheter la médaille, grâce à un don généreux d’une somme d’argent non-divulgué de la part de Mme. Barron-Kerr, qui exauçait ainsi son plus cher souhait, que les médailles de son arrière-grand-père restent au Canada et que son histoire soit connue. Grâce à ses efforts, la Croix de Victoria de son arrière-grand-père sera dorénavant conservée dans la collection nationale du Musée canadien de la guerre.

“Jusqu’au retour des troupes” fut une célébration du retour des soldats du Corps expéditionnaire canadien à la fin de la Première guerre mondiale il y a plus de cent ans, tout en honorant ceux qui n’ont jamais pu rentrer. On rendait également hommage aux efforts militaires canadiens déployés pendant la Seconde Guerre mondiale, la guerre de Corée et aux opérations modernes, auxquelles de nombreux invités de la soirée ont participé en tant que soldats ou en tant que membres de la famille d’un soutien inestimable.

Le Bal des Officiers de la garnison dans l’histoire

Historiquement, les garnisons militaires de l'Empire britannique organisaient des bals pour célébrer des événements importants tels que l'anniversaire d'un roi ou d'une reine. À partir de la fin du 18e - début 19e siècle, un bal d’hiver avait lieu au mois de janvier à Fort York (Toronto) pour célébrer l’anniversaire de la reine Charlotte (épouse du roi George III).

Le bal de janvier était peut-être en l'honneur de la princesse Charlotte Augusta plutôt que de la reine Charlotte (tel qu’on l’associe d’habitude), étant donné que l'anniversaire de la reine Charlotte était le 19 mai tandis que celui de la princesse Charlotte était le 7 janvier (bien que, selon Wikipédia L'anniversaire officiel du roi ou de la reine est le jour choisi dans certains royaumes du Commonwealth où l'anniversaire du monarque est officiellement célébré dans ces pays, et ne correspond pas nécessairement à la date de naissance réelle du monarque!)

De nos jours, le Bal des Officiers de la garnison est une élégante soirée offrant souper et divertissements et qui permet aux officiers de toutes les unités de la garnison de se côtoyer; en même temps ça offre une belle occasion de remercier les conjoints et conjointes de leur soutien indéfectible.

Ces dernières années, le bal a été ouvert aux membres les plus en vue du monde des affaires. Ce faisant, cet événement permet de renforcer le lien entre le monde militaire et le monde des affaires dans la capitale financière du Canada.

Capsule d’histoire royale(Wikipédia)

Sophie-Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, née le 19 mai 1744 et morte le 17 novembre 1818, est la reine d'Angleterre de 1761 à 1818, en tant qu'épouse de George III (1738–1820). Elle est la grand-mère de la reine Victoria et l'aïeule de l'actuelle reine du Royaume-Uni, Élisabeth II mais aussi de l'époux de celle-ci, Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg.

La reine Charlotte fut une protectrice des arts, connue de Johann Christian Bach et de Mozart, entre autres. Elle fut aussi une botaniste amatrice qui œuvra à la fondation de Kew Gardens. La famille des Strelitziaceae a d'ailleurs été nommée en sa mémoire. George III et la reine Charlotte eurent quinze enfants, dont treize atteignirent l'âge adulte.

La princesse Charlotte Augusta de Galles (née le 7 janvier 1796 et décédée le 6 novembre 1817) était un membre de la famille royale britannique, devenue princesse de Saxe-Cobourg-Saalfeld. Unique enfant du prince de Galles et futur George IV du Royaume-Uni et de son épouse la princesse Caroline de Brunswick, elle était désignée comme l'héritière du trône d'Angleterre derrière son père et son grand-père George III du Royaume-Uni, mais elle décéda brusquement la nuit suivant son accouchement, à l'âge de 21 ans. La mort de Charlotte plongea le royaume dans un profond désarroi, les Britanniques l'ayant vue comme un signe d'espoir au sein de cette famille royale critiquée, entre un père impopulaire et un grand-père fou. Étant la seule et unique petite-fille du roi George III, sa mort eut également pour effet de mettre sous pression les autres fils du roi, encore célibataires.

 


Cloches de la paix 11 novembre 2018 : 100 ans après la fin de la Première Guerre mondiale


Le Fonds du Souvenir a eu l'honneur de participer à l'initiative des cloches de la paix. Le 11 novembre, au coucher du soleil, des collectivités de partout au Canada ont célébré le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale en faisant sonner 100 cloches. Le son des cloches imite le moment où, en 1918, des cloches d'églises de toute l'Europe ont retenti alors que quatre années de guerre s'achevaient. Les filiales de la Légion et les communautés ont tenu des cérémonies commémoratives et des activités spéciales pour aider le Canada à se souvenir. Au crépuscule du 11 novembre, les cloches ont retenti sur la colline du Parlement, dans les hôtels de ville, les lieux de culte, les bases militaires, les navires de la Marine et lors de cérémonies partout au pays pour rendre hommage aux anciens combattants du Canada et commémorer la fin de la Première Guerre mondiale.



For more Last Post Fund news go to our news page......

 

 

Remercier un ancien combattant le jour d'Action de grâce

Barry Keeler and his young grandson Jake

 

Le jour de l’Action de grâce, Barry Keeler, membre du Fonds du Souvenir, et son jeune petit-fils, Jake, passionné par l'histoire de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, ont eu le plaisir de rendre visite à Herb Peppard au Camp Hill Veterans Memorial Building, à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Herb, un jeune néo-écossais de 97 ans (Truro), est un vétéran distingué de la Seconde Guerre mondiale qui a servi au sein de la première force spéciale canado-américaine également connue sous le nom de Brigade du diable.

Le 3 février 2015, Herb était au Capitole avec 12 frères d’armes canadiens et 28 américains de la première force spéciale, afin de recevoir la médaille d'or du Congrès, la plus haute distinction civile que le Congrès des États-Unis puisse décerner. En 1944, il avait reçu l'un des honneurs militaires les plus prestigieux des États-Unis, le Silver Star, pour sa "bravoure au combat".

Barry a souligné que c'était un grand honneur de passer l'après-midi de l’Action de grâce à rendre visite à ce vétéran hautement accompli de la Seconde Guerre mondiale. Jake a maintenant l'intention d'écrire sa biographie dans le cadre d’un projet scolaire de la Semaine des anciens combattants à l'école.

Son Excellence la très honorable Julie Payette, a gracieusement accepté notre demande de devenir présidente d'honneur.

 

Nous sommes fiers d'annoncer que Son Excellence la très honorable Julie Payette, CC CMM, COM, CQ, CQ, CD, la gouverneure générale et commandante en chef du Canada a gracieusement accepté notre demande de devenir présidente d'honneur du Fonds du Souvenir. Avant de devenir gouverneure générale, Son Excellence la très honorable Julie Payette a été astronaute, ingénieure, communicatrice scientifique et administratrice de sociétés. Mme. Payette a reçu de nombreuses distinctions, dont 28 doctorats honoris causa. Elle est Officier de l'Ordre du Canada et chevalière de l'Ordre national du Québec.

2018 Congrès annuel et salon professionnel des cimetières et des services funéraires de l'Ontario

 

Veterans Affairs Canada, attended the Annual Association of Cemetery and Funeral Professionals

 

Tara Muia, du Fonds du Souvenir, et Émile Gallant, d'Anciens Combattants Canada, ont assisté à la conférence - Annual Association of Cemetery and Funeral Professionals (OACFP) Conference & Tradeshow à Hamilton en Ontario les 2 et 3 octobre 2018. L'OACFP est une association sans but lucratif fondée en 1913, créée à l'origine pour permettre aux professionnels des cimetières et des services funéraires de l'Ontario d'échanger des idées et de l'information afin de maintenir des normes professionnelles et des niveaux élevés de service à la clientèle. L'OACFP compte un grand nombre de membres qui représentent tous les secteurs de l'industrie du deuil, le gouvernement et les associations de l'industrie des soins de la mort de toute la province. Cette conférence a permis à Tara et à Émile d'échanger des idées, d'établir des relations et de faire connaître la mission du Fonds du Souvenir, ainsi que de promouvoir le Programme de funérailles et d'inhumation d'Anciens Combattants Canada.

 

1er Grand rassemblement des vétérans de la Fondation Québécoise des Vétérans.

Veterans Services - Quebec Veterans Foundation

 

 

Des représentants du bureau national du Fonds du Souvenir et du Champ d’honneur national ont eu le plaisir de participer à ce tout premier rassemblement des vétérans de la Fondation Québécoise des Vétérans tenu à l’aéroport de St-Hubert le 29 septembre 2018. Les membres de l’équipe du Fonds du Souvenir y ont rencontré un grand nombre de vétérans et leurs proches. Ils ont établi de nombreux contacts avec quelques organismes qui, comme nous, fournissent du soutien aux vétérans et à leur entourage. Deux d’entre eux, Mission Old Brewery et le Groupe JP Robin, offrant des services à des vétérans sans abris et avec lesquels nous espérons collaborer à l’avenir.

Le Secrétaire d’État polonais visite le champ d'honneur national du Fonds du Souvenir.

Mr. Andrzej Dera, Secretary of State in the Chancellery of the President of the Republic of Poland


Pointe Claire, Québec le 17 septembre 2018.
.  M. Andrzej Dera, secrétaire d'État à la Chancellerie du président de la République de Pologne (au centre de la photo) et M. Andrzej Kurnicki, ambassadeur de Pologne au Canada, visitent le CHN avec des membres de leur consulat de Montréal et d'anciens combattants de la Pologne ont déposé une couronne en souvenir des 400 soldats polonais enterrés dans le cimetière. Les visiteurs ont été reçus par le BGén.(ret) Gaston Côté et le LCol.(ret) Michel Crowe de la filiale de Québec du Fonds du Souvenir.

 

Brent Lang de la filiale de la Colombie-Britannique reçoit le prix du mérite FDS!

Brent Lang, member of the British Columbia Branch

 

 

Le 13 septembre 2018, Brent Lang, membre de la filiale de la Colombie-Britannique, est devenu récipiendaire du prix du mérite du Fonds du Souvenir. Le prix a été remis par le président national, le LcoL Ray Mikkola, en présence de l'honorable Janet Austen, OBC, lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique. Brent Lang a dirigé et mené à bien deux importants projets de commémoration du Fonds au cimetière Surrey Centre et au cimetière Mountain View à Vancouver. Les deux projets ont nécessité énormément de temps de bénévolat, de persévérance et de diplomatie auprès des autorités municipales. La contribution et les efforts exceptionnels de Brent dans ces deux projets ont sans aucun doute renforcé de manière significative et permanente le profil de FDS dans le Lower Mainland.

 

Filiale de la Colombie-Britannique du FDS à la maison du lieutenant-gouverneur

LPF BC Branch at Government House

L'honorable Janet Austin, OCB, lieutenante-gouverneure de la Colombie-Britannique (patronne du FDS en Colombie-Britannique) a héberger, le 13 septembre 2018, la réunion des membres du FDS de la Colombie-Britannique à la maison du lieutenant-gouverneur de Victoria. C'était également la première fois que le LcoL Ray Mikkola (retraité) assistait à la réunion de la filiale en son rôle de président national. La filiale a également accueilli le LcoL Beth Brown (retraitée) en tant que nouveau membre du conseil. La maison est le bureau et la résidence officielle de la lieutenante-gouverneure et la résidence cérémoniale de tous les Britanno-Colombiens.

 

La filiale de l'Alberta en discussion avec la Ville d'Edmonton.

Northern Lights Cemetery

La filiale de l'Alberta a eu une discussion préliminaires avec la Ville d'Edmonton au sujet de l'expansion du Champ d'Honneur au Cimetière Northern Lights. L'échange portait sur la possibilité d'y implanter un nouveau Columbarium ainsi qu'un jardin pour disperser les cendres.

Le président national du Fonds du Souvenir et des membres de la filiale de la Saskatchewan assistent à la convention ANAVETS.


Le président national, le Lcol (ret) Raymond Mikkola, ainsi que des membres de la filiale de la Saskatchewan, Messieurs. Brad Hrycyna et Larry Wong, ont assisté au 54e congrès biannuel ANAVETS tenu à Saskatoon du 12 au 14 août 2018. Le président national a fait une présentation électrisante au sujet du FDS et après sa présentation on a constaté une augmentation soudaine de la circulation des délégués à notre kiosque.

Membres du Fonds du Souvenir visitent le cimetière de guerre canadien d'Agira en Sicile

Agira Canadian War Cemetery in Sicily

Deux membres du Fonds du Souvenir de la Colombie-Britannique, le Lcol (retraité) Romano Acconci et le major (retraité) Gino Simeoni ont visités le cimetière de guerre canadien d'Agira le 10 novembre 2017 et ont déposés un drapeau canadien avec une épinglette du FDS sur deux lieux de sépulture : la plus jeune victime, le soldat J. Osborne, ARC, âgée de 17 ans et la victime la plus âgée, le soldat M. Alleman, du Loyal Edmonton Regiment, âgée de 49 ans. Le cimetière de guerre canadien d'Agira est situé sur une petite colline de la commune d'Agira dans la province d'Enna, au coeur de la Sicile, à environ 70 kilomètres de Catane. Il contient les tombes de 490 Canadiens (13 membres de l'ARC et 477 de l'armée), dont six qui ne sont pas identifiés. L'article complet sera publié dans la prochaine édition du Clairon.

FDS participe à la commémoration de la journée Vimy de Vancouver


La section de la Colombie-Britannique du Fonds du Souvenir (FDS), a été invitée à déposer une couronne le dimanche 8 avril 2018 à l’occasion de la commémoration de la journée Vimy de Vancouver, au cimetière Mountain View (MVC). Les fonctionnaires présents comprenaient le lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique, le ministre fédéral de la Justice, les membres de l'Assemblée législative et les conseillers de la ville de Vancouver, ainsi que des représentants de divers groupes d'anciens combattants et d'associations régimentaires. Un résumé complet de la cérémonie paraitra dans la prochaine édition du Clairon.


La Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants a été décernée à Paul O’Boyle!

Le 31 juillet 2018, Paul O'Boyle, président de la section de la Nouvelle-Écosse, a reçu la Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants. La Mention élogieuse est décernée chaque année aux personnes qui ont contribué de façon exemplaire aux soins et au bien-être des anciens combattants. Les nombreuses années passées par Paul à servir les vétérans sur plusieurs fronts le rendent très digne de cette prestigieuse reconnaissance. Paul et Lil se sont rendus à Moncton où le ministre des Anciens Combattants, l'honorable Seamus O'Regan, a présidé la cérémonie de présentation

 


Présidente d’honneur du Fonds du Souvenir en Colombie Britannique


L’honorable Janet Austin, OBC, lieutenante-gouverneure de la Colombie-Britannique a gracieusement accepté le rôle de présidente d’honneur du Fonds du Souvenir en Colombie-Britannique. L’assermentation du 30e lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique a eu lieue le 24 avril 2018. Avant cette nomination, elle a été chef de la direction de YWCA Metro Vancouver pendant 15 ans, l’un des organismes à but non lucratif les plus importants et les plus diversifiés de la province. Elle y a supervisé des opérations fournissant des services à des dizaines de milliers de personnes chaque année dans plus de 40 sites.


Président d’honneur du Fonds du Souvenir en Nouvelle Ecosse.Arthur J. LeBlanc: New Honourary Patron of the Last Post Fund in Nova Scotia


L’honorable Arthur J. LeBlanc, lieutenant-gouverneur de Nouvelle Ecosse a gracieusement accepté le rôle de président d’honneur du Fonds du Souvenir en Nouvelle Ecosse. L’assermentation du 33e lieutenant-gouverneur de la Nouvelle Ecosse a eu lieu le 28 juin 2017. Monsieur le juge LeBlanc est un procureur, avocat plaidant et juge accompli qui a siégé au conseil d’administration de plusieurs organisations bénévoles et du secteur privé.



Présidente d’honneur du Fonds du Souvenir en Terre-Neuve-et-Labrador.Judy M. Foote: Honourary Patron of the Last Post Fund in Newfoundland and Labrado


L’honorable Judy M. Foote, c.p., O.N.L., lieutenante-gouverneure de Terre-Neuve-et-Labrador a gracieusement accepté le rôle de présidente d’honneur du Fonds du Souvenir en Terre-Neuve-et-Labrador. La nomination du 14e lieutenant-gouverneur de la Terre-Neuve-et-Labrador a eu lieu le 20 mars 2018. Avant d’entrer en politique, Mme Foote a travaillé comme journaliste et directrice des communications. En plus d’accompagner des patients atteints d’un cancer, elle a fait du bénévolat auprès de différentes organisations au fil des ans, dont la Heritage Foundation of Newfoundland and Labrador et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance.


Nouveau Président National

New Last Post Fund National President
Lundi le 4 juin 2018, le Lieutenant-colonel Raymond Mikkola, CD (Retraité) a été nommé président national du Fonds du Souvenir. LCol Mikkola occupera le poste pour une durée de deux ans. Il remplace le Contre-amiral Barry Keeler, CD (Retraité) qui occupe désormais le poste de president national sortant du comité exécutif. LCol Mikkola est membre de la filiale de l’Ontario depuis 23 ans. Il est partenaire et chef de la division commerciale corporative à la firme Pallet Valo LLP, à Mississauga. Au nom des employés et des membres du Fonds du Souvenir, nous aimerais féliciter LCol Mikkola pour son nouveau rôle et nous nous réjouissons à la perspective de servir les vétérans canadiens et leurs familles sous sa direction.

 



Cérémonie commémorative annuelle 2018

La cérémonie commémorative annuelle du Fonds du Souvenir a eu lieu dimanche, le 3 juin 2018. L’invité d’honneur cette année était la Secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Mme. Sherry Romanado. Le fonds du Souvenir aimerait remercier tous les gens qui ont participé à l’événement.

National Field of Honour

 

L’honorable W. Thomas Molloy, lieutenant-gouverneur de la Saskatchewan a gracieusement accepté le rôle de président d’honneur du Fonds du Souvenir en Saskatchewan. 
L’assermentation du 22e lieutenant-gouverneur de la Saskatchewan a eu lieu le 21 mars 2018. 


Ed Pahud Last Post Fund Executive Director

Un mot du président national:

Il me fait plaisir d’annoncer l’entrée en fonction de M. Edouard (Ed) Pahud, CPA, CA comme directeur exécutif du Fonds du Souvenir le 3 janvier, 2018. La richesse de talent et d’expérience qu’Ed apporte au Fonds contribuera à assurer qu’aucun vétéran ne soit privé de funérailles dignes ou d’une inhumation, faute de ressources financières. Le Fonds du Souvenir est fier d’accueillir dans son équipe une personne d’un tel calibre. 

Le Fonds du Souvenir demeure fidèle à sa mission depuis sa création à Montréal, par Arthur Hair, en 1909. À ce jour, le Fonds a pu assister financièrement plus de 150 000 vétérans et leurs familles. 

“Nous nous souviendrons d’eux”

Contre-amiral Barry Keeler, CD (Retraité)
Président national, Fonds du Souvenir


Click here for the official press release in PDF format 


Merci aux Francs-maçons de la Loge Toronto Don Valley pour le don de 19 000$ au Fonds du Souvenir

Lors de la réunion de la filiale de l’Ontario du Fonds du Souvenir, lundi le 20 novembre, à l’Institut Royal Militaire à Toronto, les représentants de la Loge Toronto Don Valley ont présenté un don de 19 000$.  Depuis un an, la Loge amasse des fonds afin de supporter le Champ d’honneur national, ainsi que les autres projets commémoratifs du Fonds du Souvenir.  Nous sommes heureux d’apprendre que la Loge Toronto Don Valley continuera à nous appuyer à l’avenir.  Ce geste de grande générosité est hautement apprécié. 

Cliquez ici afin de pour faire un don au Fonds du Souvenir.  

 

 


 


Louis Cuppens

Lieutenant-général Louis Cuppens récipiendaire Catégorie Contribution de toute une vie

L'ombudsman des vétérans, en consultation avec le Conseil consultatif de l'ombudsman des vétérans (CCOV), décerne la Mention élogieuse de l'ombudsman des vétérans en reconnaissance des efforts déployés par ces individus et ces groupes. La Mention élogieuse de l'ombudsman des vétérans sert à souligner et à honorer le dévouement exceptionnel, la détermination et la générosité d'une personne ou d'un groupe ainsi que de sa contribution envers les vétérans du Canada et leur famille.

Cette année, le lieutenant-général Louis Cuppens, C.M.M., C.D. (à la retraite) s’est vu décerner la mention dans la catégorie Contribution de toute une vie.  Lieutenant-général Cuppens a été président du Fonds du Souvenir et demeure un membre actif. 


Les Cérémonies Commémoratives Annuelles du Fonds du Souvenir ont eu lieu le samedi 3 juin et dimanche 4 juin 2017.
Le Ministre de la Défense nationale, l’honorable Harjit Sajjan, était invité d’honneur pour l’occasion.

L’Honorable Harjit Sajjan, Ministre de la Défense Nationale et le Contre-amiral Barry Keeler (retraité), Président du Fonds du Souvenir.


Les Cérémonies Commémoratives Annuelles du Fonds du Souvenir ont eu lieu le samedi 3 juin et dimanche 4 juin 2017. Une première cérémonie honorant la mémoire des marins a eu lieu au pied de la Tour de l’horloge, dans le Vieux Port de Montréal, samedi le 3 juin. Le Contre-amiral Gilles Couturier, Commandant adjoint de la Marine Royale Canadienne, était invité d’honneur et livra un discours touchant au sujet du NCSM Donnacona qui a offert un précieux support aux victimes des récentes inondations.  


 


Dimanche matin, un petit groupe s’est réuni au Champ d’honneur du Cimetière Mont-Royal afin de rendre hommage aux Vétérans qui y sont inhumés, avant de se rendre à la Cérémonie du Champ d’honneur National en après-midi. 
La Cérémonie Commémorative annuelle du Fonds du Souvenir au Champ d’honneur national fut un grand succès.  Le Ministre de la Défense nationale, l’honorable Harjit Sajjan, était invité d’honneur pour l’occasion. 
Le Fonds du Souvenir aimerait remercier tous les participants et nous espérons vous retrouver en 2018!

Articles reliés:
45e Nord

Black Watch Veterans Association

 

 


Arthur Hair, Fondateur du Fonds du Souvenir

    

L’ANNÉE EN BREF
Quelques statistiques de 2016-2017


Programme de funérailles et d’inhumation
Le Fonds du Souvenir a approuvé 1151 applications pour de l’assistance (parmi lesquelles 60 étaient des Vétérans Alliés), compare à 1175 en 2015-2016.  Le montant total des paiements est de 7 693 639.00$.   
462 Vétérans de l’ère moderne recevant une pension d’invalidité se sont qualifiés pour l’assistance financière du Programme de funérailles et d’inhumation en répondant aux exigences de l’évaluation financière du Règlement sur les sépultures des anciens combattants.  Anciens Combattants Canada on verse 551 007.00$ pour installer 555 pierres tombales dans le cadre du Programme.  

Programme de pierres tombales
Pendant l’année, 314 pierres tombales ont été installées.  Le coût total pour Anciens Combattants Canada a été de 483 249$.    Depuis la création du Programme en 1996, les tombes des 4, 500 Vétérans ont étées indentifiées au pays.  Le coût total est de 3 548 000.00$. 
Champ d’Honneur National
178 enterrements ont eu lieu au Champ d’honneur national. Depuis 1930, l’année de son inauguration, 22 031 enterrement se sont déroulés au Champ d’honneur.
Fonds de dons
Tous les Vétérans sont maintenant éligibles au Programme de funérailles et d’inhumation livré par le Fonds du Souvenir, au nom d’Anciens Combattants Canada.  Les fonds de dons sont utilisés uniquement pour des activités qui complémentent le Programme.  Le Fonds du Souvenir a reçu 160 086.36$ en dons pendant l’année 2016-2017.